Get Adobe Flash player

Login / Register

mout_cesar_white_right_anim.gif

Search the site !

On line

We have 84 guests and no members online

Visitors


Today: 3
Yesterday: 31
This Week: 132
Last Week: 292
This Month: 929
Last Month: 1426
Total: 208602

A short interview shot in 2005 by the Conservatoire and published in a DVD about the Dept. of Jazz and improvised music. Sub-titles in English.

Un court interview filmé en 2005 par le conservatoire et publié dans un DVD sur le département de jazz et musiques improvisées.

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Share

Here is a video (7'47) of my indian music class in Conservatoire National Superieur de Musique de Paris. The film was shot in 2005. Students were playing on a pancham savari. The voice-over is mine. I was being interviewed.

Voici une vidéo (7'47) de la classe du conservatoire en 2005. Les étudiants jouaient un pancham savari (cycle rythmique de 15 temps).

Stephan Caracci, vibraphone

Bachar Khalife, rekk

Benachir Bhoukatem, alto

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Share

Listen to Guido Zorn who was a student of my Indian Music class in Conservatoire National Superieur de Musique de Paris during the session 2003-2004 and 2004-2005.

He is an excellent jazz double bass player. In this video, produced by the conservatoire about the dept. of jazz and improvised musics, Guido plays an alap-jod in rag bhairav.

Ecoutez Guido Zorn qui étudiait dans ma classe pendant la session 2003-2004 et 2004-2005. Il est un excellent contrebassiste de jazz. Dans cette vidéo réalisée par le Conservatoire sur le département de jazz et musiques improvisées, Guido joue un alap - jod sur le rag bhairav.

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Share

mout_sitarnotes

C'est fait ! dis-je, ce matin du 21 juin, encore légèrement ensuqué des gargantuesques excès de la veille, en me frottant les mains. M'ont tous positivement surpris. Et puis, la tronche des trois membres du jury - on était là en territoire Ami - Trois gars, six oreilles affutées comme des lames de rasoir aussi neuves qu'expérimentées, le tout enrobé par la Bienveillance. Un Jury intelligent. Camions radars et AWACS, toutes antennes déployées. Perception pas percepteur. Comme on aime. Z'étaient là pour choper la belle note, la belle phrase au vol. La faire sienne en la storant au coffre-coeur. Pas médire sur ce qui n'allait pas, ou ce qu'ils auraient voulu entendre. Seulement dire du positif à ces salauds de jeunes qui jouent si bien.

Merci Messieurs Bernard Lortat-Jacob, Alexandros Markeas et Vincent Lê Quang d'avoir prêté votre temps et vos trois départements (coeur, corps et tête = version soft, les initiés décoderont !).

Au milieu de tout ça, froufroutait le mout., fébrile, dans la déconne, comme d'hab. Comblé, le vieux, d'être entouré de son monde - en entier - puisque la Soph s'était mue en tanpura pour l'après-midi.

Sans doute que pour les étudiants, le mot "exam" a quelque chose de terrorisant, strip-tease devant des juges, sauf que là, les juges avaient tombé leurs robes. Ça créait de l'égalité. Pour moi, c'était la Fête. On avait un jour d'avance sur l'été et la Fête de la Musique. On est des prématurés. Je revendique mon état de presque ébriété d'hier dans la mesure où ça servait une double fonction : sécateur pour couper le cordon d'avec les étudiants et, essentiellement, court-circuiter (tiens ... "cuiter" ! ), "bypasser" la cérébralisation d'une analyse crtique de ce qui était joué en acceptant la musique directement dans le coeur, le corps. Dans cet état, je ne peux plus me mentir et m'adonner à une faux-cusserie que je connais trop bien.

Ainsi, deux personnes m'ont pris par surprise (les lecteurs apprécieront l'image et décoderont) : Maxime Hoarau m'a fait chialer ma vie et, dans une moindre mesure, mais de façon tout autant réelle, le discours musical d'Hamza Touré. Tout ce que vous avez joué m'a ému, touché, ici ou là, telle note, telle phrase, tel développement. Je pense mordicus avoir été en ligne directe sur le jeu émotionnel de chacun. Enfin, le meilleur de tous restera Antoine Delprat qui a joué là le plus beau Rag de sa vie par la venue en ce monde d'Anna. Certes, il n'a pu se présenter mais a obtenu les Félicitations, à l'Unanimité du Jury, des Profs, des Etudiants, de Corinne Tudéla - notre bonne fée.

Une année se termine. Je décrète donc, à l'unanimité de mes moi, qu'à compter de cet instant, je ne m'occupe plus que de moi. C'est d'ailleurs ce que je sais faire le mieux. Soixante ans de pratique ininterrompue.

 

A Dieu donc, Amis, et bonnes vacances !

 

No. NOM PRENOM INSTRUMENT CERTIF RESULTAT
01 BENOIT Aloïs Euphonium A B
02 CAILLOU Thomas Guitare A TB
03 CASEROTTO Giani Guitare B TB UNANIMITE
04 DELPRAT Antoine Violon A UNANIMITE ET FELICITATIONS POUR NAISSANCE ANNA
05 DUTRON Pierre-Henri Violon baroque A TB
06 FORSTER Emmanuel Contrebasse A B
07 FOX Remi Sax B TB UNANIMITE
08 GESTALDER Violaine Sax A B
09 HOARAU Maxime Vibraphone A TB UNANIMITE ET FELICITATIONS
10 JURKOVIC Adrien Violon A TB UNANIMITE
11 LESTRA Yannick Piano A TB UNANIMITE
12 LETELLIER Thomas Sax B TB UNANIMITE
13 MOLLICA Antonino Sax B TB UNANIMITE
14 PERROT Alexandre Contrebasse A TB UNANIMITE
15 RIGAUD Axel Sax A TB
16 TOURE Hamza Sax B (3EME ANNEE) TB UNANIMITE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share

mout_sitarnotes


Voici l'ordre de passage pour votre exam de lundi 20 juin 2011. Il commencera à 13h30. Un des membres du jury devra partir plus tôt (le remplaçant de Riccardo qui ne fera pas le jury). C'est la raison pour laquelle soyez gentils de vous appliquer à ne jouer que 8'.

Comme vous pouvez le voir dans le pdf, il y a 2 pauses de 15' que l'on réduira au temps de la clope (environ 5' quand on tire tranquille dessus - parole d'expert).

Au fil de l'aprem, si tout va bien et qu'on est pas obligé d'appeler la sécurité ou les pompiers (suite à un AVC ou crise cardiaque ou pêtage de plomb massif d'un candidat ou d'un membre du jury), on va se retrouver - inch'Allah - de plus en plus en avance par rapport à l'heure de votre convoc. Donc, venez largement en avance .... on peut gagner jusqu'à 1h sur le schedule.

Bonne prépa., faites-vous des OD de mus ind avant tirage de chasse défnitif d'avec la boutique, lundi 20 juin 2011 au soir, pour un été de rêve.
Qu'on puisse tous pousser un OUF de soulagement.

 

Examen des Certificats A-B et C - Musique de l'Inde/Improvisation modale, Dépt de Jazz/Musiques improvisées, CNSMDP - Ordre de passage - Lundi 20 Juin 2011 de 13h30-18h pdf_icn
Share

Caricature de Moutal en Bacchus

On n'est pas dans la mouise !. Même pas d'paillasson pour s'essuyer les groles.On l'a eue, notre réunion de rentrée. Ça faisait tout bizarre de se retrouver tous. Un vrai plaisir mais complètement ennivrant pour moi qui était resté en totale hibernation (en été ? ébernation, éternation ether-nation ?) sans même descendre 2 étages en-dessous pour relever le courrier pendant plus d'un mois. Ça en fait du monde, des «salut, ça va ?» des «nice to see you», des bises (à raison d'un minimum de 2 par personne) rien que ça, c'est d'la gym. et ça m'a lessivé. J'suis un sportif horizontal. Un musclé du tarbouif. Plus, faut pas trop m'en d'mander. Bref, je suis sorti ivre (avant le Sauvignon du BiClown et le rouge libanais avec le père Alziary) et rentré au bercail sans avoir pu mettre sur pied une beta version ou, en l'occurrence, même une alpha version de notre time-table pour les Certificats. C'est une grande première dans l'histoire de la classe. Un incident technique indépendant de ma volonté.

Les certificats B sont bourrés de cours lundi et mardi dont les horaires sont mobiles.Impossible donc - pour le moment - de bloquer 3h pour les avoir tous. Conclusion, il était prématuré d'établir un time-table pour les Certificats A et c'est la raison pour laquelle, après avoir complété le fichier des inscrits, je contemplais, tard dans la nuit et complètement hébété, mon fichier de FileMaker plein à craquer de noms et vide d'heures. Au radar, que je marche!

 

Share

Bière

Et quand je pense que j'avais amené mon appareil photo pour immortaliser ces instants et les publier sur le Web ... ouais, âge et Sauvignon ne doivent pas faire bon ménage - pris dans le feu de l'action, j'ai oublié de le sortir du cartable. Enfin, y'avait la totale, le Samuel, les Vincent x2, le Benoît et notre G.O., Mossieur de La Theuille. On a quand même essayé d'être sérieux un moment. Celui qui nous a le plus pété la tête, c'est le père Lafont qui a sorti 3 magnifiques Time-Table color printed sur Mac (bien sûr). Ça en jetait, grave.

Quand Peirani lui a demandé pourquoi il en avait 3 ... il expliqua qu'il y en avait un par trimestre puisque les horaires des cours étaient "mobiles". Ces paroles eurent sur moi un effet dévastateur immédiatement suivi par un reflexe salvateur de totale lâcheté: J'eus l'intelligence de comprendre que, pour une fois, il fallait se la jouer cool, non-interventionniste ... m'enfonçant discrètement le cul au fond de la chaise, je me mis à rêver ... je m'imaginais brandissant un immense drapeau blanc entre 2 gorgées du Sauvignon qui était un peu acide mais quand même buvable ... et fus seulement tiré de ma rêverie quand j'entendis une sorte de brouhaha collectif: Ça ne sera plus le mardi, ouis-je, mais le lundi ... Super, les gars ! ... de 16h30 à 19h30 - une demi-heure de gap pour que le vieux récupère avant le cours collectif (voeux pieux / peu vieux). Et ben voilà, dis-je, redemandant une tournée de la même chose ... ON aurait pu faire ça par mail ... sussurais-je poliment au lieu de dire: VOUS auriez pu faire ça! C'est fou c'qu'un vieux, ça sait être faux cul ! C'est p'tête c'qu'on appelle châstement "éducation". Suivez la ligne jaune.

Share

Caricature de Patrick Moutal au sitar

Ça y'est. On l'a fait ! le premier cours marathon est passé. Eléments constitutifs d'un rag. Ça sera amusant de voir combien ne reviendront pas la semaine prochaine! Saoulés par mes propos ou se demandant qu'est-ce qu'un martien comme ça vient faire au CNSM (“scandaleux”, © B.Alziary, 2001) et pourtant, j'avais mes grolles. Je crevais de fumer, aussi, quand on fit un break, j'en fumais 2 en même temps (une première !). Un miracle eut également lieu : on a fini le cours après 22h30 et la Sécurité n'est pas venu interrompre le flot ininterrompu de terminologie spectaculaire - non - vernaculaire. J'étais très ému et honoré de voir Riccardo Del Fra, un très grand musicien et poête de la musique, sagement assis et prenant des notes. Seul ridicule oubli de ma part, demander à la meute de venir plus tôt la semaine prochaine ... à 19h ? si tout le monde était libre à c't'heure.

... Le crîme ne fut donc pas parfait. N'oubliez pas que vous pouvez downloader (télécharger) tous les topos dans le menu articles du site.

Lundi 30 septembre, ça devrait être moins difficile car plus musical. Nous verrons la structure d'élaboration d'un rag et ça va être chaud et sexe. Raccole-je ? A bientôt, Pom Q  !

Share

Caricature de Patrick Moutal tirant la tronche

La liste des 15 était trop lourde. Après discussion avec la bonne fée, Corinne Tudéla, j'ai décidé d'enlever 3 personnes de la liste ce qui la ramène à présent à 12 élèves. Ce n'est jamais agréable d'avoir ainsi à refuser des gens désireux d'apprendre, mais il faut faire des choix. C'est, chaque année, un moment très désagréable dont je ne sors pas grandi. J'ai envie de faire du rase-motte mais que faire d'autre? . De 39 à 15, de 15 à 12 et il y a encore 2 personnes de trop ... Antoine Berjeaut, Rizzato Tullio et Hugo Cechosz ne font donc plus partie de la liste des inscrits.

Pour les 2 personnes restantes, les semaines à venir nous dirons si le cours ne leur convient pas - sur la forme moutalienne, sur le fond ou simplement pour des problèmes horaires ou manque d'intéret.

Share

Nous sommes lundi 30 septembre 2002. Il est à peine plus de 20h. Le cours collectif était commencé. Tout le monde était attentif et prenait des notes. Une atmosphère studieuse rêgnait sur le plateau. Les propos du prof, gesticulant comme à son habitude, étaient seulement ponctués par le crissement du marqueur sur le tableau. Comment donc prévoir ce qui allait se produire quelques instants après?  personne n'aurait jamais pu l'imaginer. Le contraste était trop brutal, trop violent. On the wild side. Completely out of this world. La photo des visages distordus en est l'irréfutable preuve. Le traumatisme a dû être extrêmement violent puisque la vingtaine de personnes présentes sur le plateau 3, au moment des faits, garde un mutisme absolu malgré les interrogatoires poussés des autorités compétentes et des experts. Rien n'a filtré et l'on murmure, dans les milieux autorisés, que ce n'est pas demain la veille que l'on pourra faire enfin la lumière sur ce qui s'est réellement passé ...

 

Cours collectif, classe de Patrick Moutal

Cours collectif, classe de Patrick Moutal

Une cellule de crise a bien entendu été immédiatement mise en place par le préfet Clédsol et l'alerte rouge déclenchée. Les psychologues, bien qu'assez pessimistes, sont à l'oeuvre et n'ont pu prendre de repos, pour certains, depuis plusieurs jours, tant l'ampleur de leur tâche est immense. Il n'est pas impossible que l'Inde envoie du renfort bien que les autorisations de l'Intérieur tardent à arriver, la France voyant en effet d'un très mauvais oeil la proposition d'aide des indiens, qu'elle considère comme une ingérence, dans ce qui est pour elle, une affaire franco-française. Plusieurs Ambassades sont néanmoins en contact permanent avec le Quai d'Orsay pour s'occuper de leurs ressortissants: En effet, d'après nos informations, seraient également impliqués 2 italiens, 1 franco-japonaise, 1 hongroise, 1 autrichien et un individu dont l'identité est en cours de vérification, et qui se prénommerait Al Ziary, probablement d'origine syrienne (encore que cela ne soit pas confirmé). Enfin, le professeur, que nous avons contacté, n'a pas voulu s'exprimer sur le sujet.

Share