Get Adobe Flash player

Login / Register

mout_cesar_white_right_anim.gif

Search the site !

On line

We have 58 guests and no members online

Visitors


Yesterday: 20
Last Week: 212
This Month: 144
Last Month: 1096
Total: 243950

AcyMailing Module

captcha

 

Potins et cancansCaricature de Patrick Moutal en cow-boyHé oui ... garder une vision distanciée grâce à l'humour est la seule bouée de sauvetage qui tienne la route dans cette mer déchainée pleine d'inacceptable.

C'est gratuit et, empruntant la devise du Canard Enchaîné, cela ne s'use que si l'on ne s'en sert pas ... L'humour est - in fine - la seule chose sérieuse.

L'humour est l'élégance du désespoir

Please, be ethical ! Never publish mp3 and videos of the site on YouTube or the like

Serge Llado

Voici un extrait d'un super single, à paraître, de Serge Llado. Il est maître dans l'art de décaler les sons. J'ai eu le plaisir d'entendre la chanson dans son intégralité. Géant ! Vous allez aimer. Pour en savoir plus sur ce sacré bonhomme et son travail ...

Allez voir son site Web !

DownloadNamePlaySize Length
downloadBluette Andante (extrait)
(Serge Llado)

0.4 MB1:16 min
e

Share

Beatles

Vu sur le oueb. 4 garçons dans le vent ! ... sans commentaire.

Share

Image d'un site original en flash

Flash - c'est beau et tentant. Mais c'est dur à apprendre et maîtriser. Un jour, peut-être. .. En attendant, voir les réalisations sur Flash me rappelle que c'est le jour et la nuit avec les Gifs animés de mon site.

Fabriquez du hard-rock ! Je trouve ça géant.

Flash - is beautiful and tempting. But hard to learn and master. One day, may be... In the mean time, watching Flash animations reminds me that it is far better than the animated Gifs of my site.
Like to play punk hard-rock music ? I find that gorgeous !


Share

 

Quelques pensées d'Alphonse Allais, mon Maître ...

 

Le café est un breuvage qui fait dormir quand on n'en prend pas.
Quand on ne travaillera plus le lendemain des jours de repos, la fatigue sera vaincue.
Il vaut mieux être cocu que veuf. Il y a moins de formalités.
Il ne faut jamais faire de projets, surtout en ce qui concerne l'avenir.
La statistique a démontré que la mortalité dans l'armée augmente sensiblement en temps de guerre.
C'est quand on serre une dame de trop près... qu'elle trouve qu'on va trop loin.
La mer est salée parce qu'il y a des morues dedans. Et si elle ne déborde pas, c'est parce que la providence, dans sa sagesse, y a placé aussi des éponges.

alphonseallais

 

Share

Dessin d'une grappe de raisinToute la sagesse et la saveur de la ville de la Mère Brasier, de la Mère Richard, de Point, sur la route de Vienne ... à déguster sans modération !

La plaisante sagesse lyonnaise, Maximes et Réflexions morales
recueillies par Catherine Bugnard, Secrétaire perpétuel de l'Académie des Pierres-Plantées
Transmis par le lyonnais Arnold BRETAGNE au gone du sitamoutal
(extraits) ...

Méfie-toi des gones que savent faire rien de rien, ils sont capables de tout.

Te vas pas apprendre à ta mère à faire des enfants !
Le temps passe, toi aussi. Et demain sera pas long à devenir hier.
Faut pas faire la besogne pour qu'elle soye faite. Faut la faire pour la faire.
Les cornes, c'est comme la coqueluche, ça se prend du monde qu'on fréquente.
Quand on est amoureux ça n'a qu'un temps. Quand on est bête, c'est pour toujours.
Tâche moyen de ne pas lâcher de bêtises, parce que t'auras beau courir après, t'auras de peine à les rattraper.
Si t'as idée d'arriver centenaire, crains Dieu, bien sûr, mais crains surtout les courants d'air.
Si te montres trop ta femme et tes pécuniaux, te risques beaucoup qu'on te les emprunte. Et pour ce qui est de les ravoir, y a des chances qu'elle te revienne plus vite qu'eux.
Entre les bêtes et les gens, y a bien souvent que le baptême qui fait la différence.
Ce qui est, est. Manquablement, c'est temps perdu d'y faire contre.
Le temps vous dure plus à attendre la soupe qu'à la manger.
Il n'y a point si tant belle rose qui ne devienne gratte-cul.
Quand on n'a besoin de rien tout le monde sont à votre service.
Le bon sens a beau courir les rues, personne lui court après.
Dans tout cuchon de monde, que ce soye à la Chambre ou à la vogue, y a toujours plus de pieds que de cervelles.
Nous autres, pauvres canuts, nous pouvons pas nous payer le médecin ; alors, nous mourons nous-mêmes.
Les embiernes te tomberaient pas sur le casaquin si te leur allais pas au devant, grand benêt.
Pleure tant que te voudras, te finiras par te moucher.
Si des fois l'envie te prend de te marier, cherches-en une qui vaille la peine. Manquablement l'envie te passera avant que te la trouves.

Cherches-tu femme fidèle et douce
Prends la ficelle pour la Croix-Rousse
Si te la veux vive et gentille
Prends le tramevet de la Guille
Si te l'espère sage et pas fière
Grimpe de pied jusqu'à Fourvière.
Mais si te veux bonheur et paix
Remplis ta cave de beaujolais.

A preuve que le Bon Dieu veut du bien aux hommes, c'est qu'il n'a donné qu'une femme à Adam, et encore, à elle toute seule, cette grande sampille a trouvé le moyen de le faire mettre à la porte du paradis terrestre qu'il nous aurait laissé en héritage au lieu du péché originel et où, comme lui, nous nous benaiserions à longueur de journée jusqu'à la consommation des siècles.


Share

Bernard SurransTous les contrepets de cette page ont été rédigés par Bernard Surrans, Régisseur Général des Orchestres au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, un maître de l'art.

sur Patrick Moutal ...

M

outal pose ses valoches sur la berge et revoit ses fascicules de test. Il dérouille les tapettes. Moutal démêle sa corde. Moutal, un rôle plein de vécu. Il dîne avec le pépé et remplit son seau à la cuvette. Moutal connaît les partoches de Bali. Il a la nuance dans l'âme. Il est joyeux sous l'averse. Moutal nous quitte sans bafouiller. Moutal a les billets sous le coude. Moutal a la mine qui devient patraque. Il s'est fait braquer les courses. Moutal est tout chose quand il rit. Moutal entend les cultes. Moutal a mal mais il est valeureux. Moutal est absent dans l'annuaire. Moutal veut le bien des hindoux. Moutal boude le sitar ! il guette le sitar. Jeanneau, ça vaut Theberge ! Moutal vend Théberge. Moutal vend Théberge ou Moutal et Sellin ou Jeanneau et Moutal. Theberge, range moi ce sax ! Jeannine ne s'est pas fait tirer la peau. Vive la musique à trente. Moutal a reçu des roupies de Colette. Theberge palpe le mouton. Est-ce que Patrick sue? Il peut m'en coûter si je brûle Moutal ! Moutal nous montre son sitar d'antan. Moutal se perd dans les dates de Shiva. Moutal se nourrit de blanc et de gouda. Moutal ne craint pas l'infante du Bouddah. Un élu, ce gourou ? Moutal connaît l'anesse du gourou. Moutal parle de maboule de sitar. Avec Moutal, le sitar a sa côte. Roter ça vous plait. Tablas chiites. Moutal lèche les gamelles à Madras. Moutal adore les mines de Bhopal. Moutal connaît la foi de Bhopal. Moutal châtre les sikhs. Moutal trie les sikhs. Un ex-sikh. Le truc des sikhs. la troupe des sikhs. Les sikhs entrant. Les deux bottines des gourous. Moutal aurait aimé vivre sous le joug de Néron. Patrick tue, Patrick mue. Moutal se lève en chantant. Moutal définit mal la taille de ses cours. Moutal baille au cours. Il faut que Moutal se fasse l'élève. Moutal annule son jeu modal. Moutal ne veut pas qu'on lui touille les cordes et qu'on lui mouille les cordes. Moutal a les doigts usés jusqu'à la corne. Moutal s'accoude au manche du sitar. Moutal a perçu l'écoute d'impro. Moutal a dans le sitar de quoi faire vibrer les tabla.

sur la Musique ...
Le choriste est dans l'arène. La mission du percu ? Met le vibra au fond. Les bois s'effrittent. Le chef a prêté sa baguette. Le musicien trouve ce trait bien fou. La batterie, c'est une affaire de goût. Les ducs du trio. Le pourquoi du sextuor. Un sextuor dépité. Les réactions du slow. Brück composait toujours en hâte. Caler dans les bandes sons. Verdi s'abandonne au Gange.

Divers ...
Réservez les salles en annexe. Trop d'anis fait perdre la vue. La pétulance du flatteur. Rougir en parlant de répéts. Ce piromane nous tétanise. Cette pipe sent l'anis. Le chavre, ça cale. Tapisser avec son ex. Un âne sans radius. Je bois au sujet des vaccins. Pas de bornes à l'union. Gretchen rouspète les teutons. Le neveu de Sheller. La gène de la verve. Une délation sans fard. Chaos de despote. Annuler un éditeur c'est bancal. Goûtons ce marbré. Un suspect plein de germes. Les régisseurs bullent et s'encroûtent. L'insulte c'est bien mais il faut encaisser. Pêcher des roussettes. Surrans sait dénicher les corons. Un clan, deux groupes. Ce vin ne sent pas le cépage. Tu triches, espèce de cancre. Le braquage marrant. Le corbac et la mulotte. Sacré cuite à la noce. Le jardinier pince ses carottes. Un frangin avachi. L'electricien branche ses deux lampions. Une brique, deux taloches. Le brut des bilans. Tu te recules ou je t'enlève. Cette vieille tante est pleine de fric. la bonté des hommes.Le marin pêche des roussettes. L'annexion prête pour les russes. Ces obsessions de la raie. L'art des Dieux, le jeûne des dieux.

© Bernard Surrans, 2002

Share

NotesJ'attends vos meilleurs crus pour les publier dans cette page.
Moi, je m'en fiche puisque, "quand le mari est mort, la femme s'en fout. Passez le mot !"


Share

Caricature de Patrick Moutal jouant de la flute pour un couple

C'est Noël ! Ah les beautés de l'hiver ! La fête est commencée - une fête de la jeunesse ! Ça mérite de trinquer ! A votre santé ! C'est à l'ami que j'offre mon vin. Dommage que, quand on est saoul, on n'a pas de remords. Alors, demain, il faudra faire une cure pour notre foie ! Mais j'aime trop le goût de ce petit blanc. A cette époque, moumout ne cesse pas une minute et se tape la coupe jusqu'au front. Ce cas incite à l'humour. Le temps est compté : passez le mot !

Share

Caricature de Patrick Moutal faisant la troncheBernard Lortat-Jacob :

Moutal ? Satan l'habite ! Votre site bancal est un délice: Site à dormir debout. Facile d'accès, votre site nous fait jouir Moutalus, chacun désormais s'essaye à prendre votre site au labo. Ne faites pas le malin, Moutal ! votre site a baissé et beaucoup s'en plaignent. J'ai un ami qui m'écrit de Chartres pour me parler de vous. Ah ! maintenant vous mettez votre site dans la Beauce ? Il ne manquait plus que cela. Je suis berné par votre site énorme. Je ne peux pas tout placer dans mon zip surchargé. L'ébahie de votre site (toujours dans la Beauce) m'incite à vous dire bravo ! Mais, moi, je diverge, car je pense qu'un moutalus flétri, ça fâche plutôt qu'autre chose; ça fâche les tentes, les coussins et les coussines ... Allez, Moutal ! Soyez un amateur-dynamique, plutôt qu'un vieux pro-statique. Moutal, votre site déballé est indigeste. Côté sondage, votre site baisse : belle candeur du temps jadis ! Votre bouille à l'écran et votre site-hobbie me dégoûtent : Mous, sales : bonne fête quand même ! Même quand tant de luttes l'abîment, Saddam en babouches, jouit de votre site personnel.

Fabrice Arnaud Cremon :

On ne gâte pas les rag en faisant des drut purs

Laurent Bigot :

Votre site est trop boudé

Nacim Brahimi :

Le petit trait d'humour

Patrick Langot :

Il a osé lui entâcher l'alap

Bernard Surrans, Régisseur Général des Orchestres au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, est si prolixe, que vous trouverez ses contrepets dans une page séparée que je vous invite à aller lire, sans plus tarder. C'est un maître de la permutation. Respect.


Share

Harmonie du Creusot

Quand Jacques Baguet m'a envoyé cet extrait en mp3 (7:33) 4,3MB, je ne sais si c'est à cause du look vieillot de la photo, mais je pensais que ça datait, disons, des années 50 et, sentimoutalisme aidant, je me disais, pas rigolo, ce sont des ouvriers, musiciens amateurs qui ont dû bosser dur pour parvenir à mettre ça sur pied ... ça sonnait coomme de la musique d'un cirque complètement disjoncté, où rien ne marche, où le maquillage du clown a coulé, ou tout est vieilli, fané, cassé ... bref... que de l'imagerie et de l'imaginaire.

Ayant pris le téléphone pour dire à Baguet que je ne mettrai pas ça dans le site, j'eus la surprise d'apprendre que ce disque date ... tenez-vous ... de 1980, qu'il a été dirigé par Marcel Bouillot, Disque le kiosque d'orphée - 20, rue des Tournelles Paris 4. ..

Alors là, sans savoir analyser pourquoi, mon sentimoutalisme me quitte net et je publie ! je passe ! je disperse, dissipe, liquéfie, j'explose le mp3, tiré du disque, à la face du monde ! Pom Q.

DownloadNamePlaySize Length
downloadLa symphonie fantastique
(L'Harmonie des usines du Creusot)

4.3 MB7:34 min
e

Share