Get Adobe Flash player

Login / Register

mout_tirelagueule_right_anim.gif

Search the site !

On line

We have 90 guests and no members online

Visitors


Today: 3
Yesterday: 31
This Week: 132
Last Week: 292
This Month: 929
Last Month: 1426
Total: 208602

 

Potins et cancansCaricature de Patrick Moutal en cow-boyHé oui ... garder une vision distanciée grâce à l'humour est la seule bouée de sauvetage qui tienne la route dans cette mer déchainée pleine d'inacceptable.

C'est gratuit et, empruntant la devise du Canard Enchaîné, cela ne s'use que si l'on ne s'en sert pas ... L'humour est - in fine - la seule chose sérieuse.

L'humour est l'élégance du désespoir

Please, be ethical ! Never publish mp3 and videos of the site on YouTube or the like

anemoneVoici deux petits extraits désopilants, tirés de "Les babas cool", un film de 1981, réalisé par François Leterrier avec, entre autres, Christian Clavier, Philippe Léotard, Richard Borhinger, Marie-Anne Chazel ...

... et une grandiose Anémone, hippy, cherchant à travers méditation, ablutions et prières, à se détacher du monde et des apparences.

Quant à Christian Clavier, il n'a rejoint la communauté hippy, que pour rencontrer un max de filles. La méditation n'est pas son truc.

 

Je n'ai gardé, dans ces 2 courts extraits, que ce qui concerne la musique et mon instrument de prédilection.

 

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

 

Share

maillantRegardez l'incontournable, l'immense, la Grande Jacqueline Maillant (1923-1992), dans un extrait d'une pièce de théâtre, une comédie en deux actes, "Potiche", écrite par Barillet et Gredy, mise en scène par Pierre Mondy et filmée en 1983.

C'est au moment où, face à la grève de l'usine de son mari (une caricature du chef d'entreprise bourgeois), elle - jusqu'alors "la potiche" - décide de prendre la tête de l'entreprise et de s'adresser aux ouvriers. A la différence de son mari - le patron dans toute sa splendeur - elle décidera de donner un tournant résolument social à l'entreprise.

Comme d'habitude avec les Grands Comiques, on y retrouve toutes les filiations (De Funès etc.) et l'influence de Jacqueline Maillant sur ses contemporains (Muriel Robin, Palmade etc...)

Cette dame était un rêve. Une énergie, un rythme du feu de Dieu, des mimiques imitées et inimitables, une diction parfaite, une répartie à la nano-seconde.

Allez ! Une tendre pensée également pour Maria Pacôme (née également en 1923), une autre très grande dame de la comédie.

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Share

findumondeJe savais que la météo n'était pas toujours fiable. A part pour la Bretagne et ma Normandie où les prévisions pluvieuses sont aussi précises que faciles. 

Ce que j'ai vu avant-hier sur BFM TV, m'a confondu : on allait enfin avoir chaud. Les effets du réchauffement climatique ? En tout cas, 999° à l'ombre, ça chauffe les neurones !

Du coup, j'ai annulé notre voyage à Bugarach où je m'étais déjà vu en représentant exclusif des vins de France pour les extra-terrestres. Dommage ! J'allais faire un fric fou et avais déjà acheté 1 énorme cubi, qui rentrait à peine dans mon sac à dos. J'avais pris de l'ordinaire, les mecs de Sirius n'y connaissent rien au Bon pinard. J'aurais fait un fric fou. Mais bon, c'est vrai que crapahuter 3 heures dans la montagne (moi qui ai le vertige sur un tabouret) en jouant à cache-cache avec les gendarmes... J'aime bien le business mais suis finalement trop amoureux de la paresse. Alors j'laisse béton. Faut savoir abandonner à temps. D'autant que la météo s'est plantée. Fait 8° à Rouen à 13h... D'accord, vous objecterez que la journée n'est pas finie. Matant furtivement la fenêtre de l'oeil gauche, je ne vois pas d'énorme boule rouge fonçant sur la terre. Il est temps de sacrifier le pinard à mon gosier. Quand le vin est tiré, faut le boire. Suis traversé par une ombre de regret de ne pas avoir acheté du bon Bourgogne ou un grand Bordeaux.

A ventre sauté ! à votre santé, me reprends-je, essuyant une goutte de picrate égarée sur le clavier.

Share

Un morceau d'anthologie ! et surtout, un grande leçon d'arts martiaux, croyez-en un expert.

Respirez lentement, à fond, et sentez-vous en contrôle. Un contrôle total, de la situation.

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Share

Beaucoup imité, mais inimitable Elie Semoun. Une de ses célèbres petites annonces.

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Share

moutaliban_mirrorHere is a list of English palindromes found on the Web a long long time back, at the time of Compuserve, in 1987...

 

A

A car a man a maraca

An era came: MACARENA!

A Toyota. 

A Toyota's a Toyota. 

A dog! A panic in a pagoda! 

A dog, a plan, a canal: pagoda! 

A man, a plan, a cat, a canal; Panama? 

A man, a plan, a cat, a ham, a yak, a yam, a hat, a canal--Panama! 

A "No" if Tony, not Fiona. 

"Asi, Buenos Dias!" said Son Eubisa. 

A slut nixes sex in Tulsa. 

A tin mug for a jar of gum, Nita? 

Able was I ere I saw Elba 

Address of Emil Otto Lime: Fosse Rd., DA. 

Aim a Toyota tatami mat at a Toyota, Mia. 

Al lets Della call Ed Stella. 

Anna: "Did Otto peep?" Otto: "Did Anna?" 

Anne, I vote more cars race Rome to Vienna. 

As simple help, Miss sold loss. Simple help, Miss A. 

C

Cigar? Toss it in a can. It is so tragic. 

City Road, a' 'ory tic 

D

Dee saw a seed. 

Deer gasp, "Ah! Repel tots, Ira!" Aristotle perhaps agreed. 

Degas, are we not drawn onward, we freer few, drawn onward to new eras aged? 

Del saw a sled. 

Delia saw I was ailed. 

Dennis and Edna sinned. 

Dennis sinned.

Dennis, Nell, Edna, Leon, Nedra, Anita, Rolf, Nora, Alice, Carol, Leo, Jane, Reed, Dena, Dale, Basil, Rae, Penny, Lana, Dave, Denny, Lena, Ida, Bernadette, Ben, Ray, Lila, Nina, Jo, Ira, Mara, Sara, Mario, Jan, Ina, Lily, Arne, Bette, Dan, Reba, Diane, Lynn, Ed, Eva, Dana, Lynne, Pearl, Isabel, Ada, Ned, Dee, Rena, Joel, Lora, Cecil, Aaron, Flora, Tina, Arden, Noel and Ellen Sinned.

Devil lived 

Devil Natasha, ah, Satan lived. 

Did Eve salt an atlas? Eve did. 

Did I draw Della too tall, Edward? I did? 

Did Hannah say as Hannah did? 

Did I strap red nude, red rump, also slap murdered underparts? I did! 

Do God! 

Do geese see God? 

Doc, note: I dissent. A fast never prevents a fatness. I diet on cod. 

Dot saw I was Tod. 

Dot sees Tod. 

Dr. Lime, 121 Emil Rd. 

Drat Saddam mad dastard. 

Draw, O Caeser, erase a coward.

E

Ed is on no side. 

Egad! A base tone denotes a bad age. 

Egad, a base life defiles a bad age. 

Egad alas a salad age!

Emil saw a slime. 

Emil's Nip eels sleep in slime! 

Enid and Edna dine. 

Eros' sis is sore. 

Eros? Sidney, my end is sore! 

Evil I did dwell; lewd did I live.

F

Flee! Baby peels a birch crib, a sleepy babe-elf. 

Fool! A dog lives sad a boxer, Rex. O bad ass evil god aloof! 

G

Garret, I ogle. Enemy democrats party; trap star comedy men, eel goiter rag. 

Gateman sees name, garageman sees name tag  Gateman's nametag. 

Go deliver a dare, vile dog. 

Go do, dog. 

Go, dog! 

Go hang a salami, I'm a lasagna hog. 

God saw I was dog! 

God, a saw was a dog! 

Golf? No sir, prefer prison flog. 

H

He can go choose. No llama! I am all one? So... Oh, Cognac, eh? 

He goddam mad dog, eh? 

He harasses Sarah, eh? 

He lived as a devil, eh? 

He stops spots, eh? 

He won a Toyota now, eh? 

He won snow, eh? 

He won't, ah, wander, Edna. What now, eh? 

Here we no got conical ill lilac in octogon ewer, eh?

I

I met System I. 

I prevent U-boats, tar, evil live rats, Tao but never pi. 

I roamed under it as a tired nude Maori. 

I roamed under rats as a starred, nude Maori. 

I won, Karen, an era know I. 

I, man, am regal; a German am I.

K

Kay, a red nude, peeped under a yak. 


L

Laid on no dial. 

Laminar animal 

Lee had a heel. 

Lem saw I was Mel. 

Lepers repel. 

Level? No, I tan, I'm at no contamination level. 

Lew, Otto has a hot towel. 

Lewd I did live, & evil did I dwel 

Lisa Bonet ate no basil.

Live dirt up a side track carted is a putrid evil. 

Live evil. 

Llama mall Loaded net ended AOL

Lonely Tylenol.

M

Madam I'm Adam 

Madam in Eden, I'm Adam. 

Ma handed Edna ham. 

Ma has a ham. 

Ma is a nun, as I am. 

Ma is as selfless as I am. 

Marge lets Norah see Sharon's telegram. 

May a moody baby doom a yam? 

May rot or rack carrot or yam. 

Murder for a jar of red rum.

N

Name no one man. 

Named undenominationally rebel, I rile Beryl? La, no! I tan. I'm, O Ned, nude man. 

Naomi, did I moan? 

Never even. 

Never odd or even. 

Niagara, O roar again! 

"Naomi, sex at noon taxes," I moan. 

"Naomi," I Moan. 

No "x" in "Mr. R. M. Nixon"? 

No evil shah lives on. 

No gnu have never after fret far, even Eva hung on. 

No lemons, no melon. 

No pinot noir on Orion to nip on. 

No, I met System Ion. 

No, it is opposition. 

No miss, it is simon 

No pack, cap on. 

No, she stops spots, eh, son? 

Norma is as selfless as I am, Ron. 

Not so, Boston.  Now I see bees I won. 

Now, Ned, I am a maiden nun;

Ned, I am a maiden won. 

'Nuf fun Nurse, I spy gupsies, run!

O

O geon, no ego! 

Oh, who was it I saw?

Oh, who? 

O, memsahib Bart, rabbi has memo. 

O, no!  O, stone, be not so. 

Old? Lo! 

P

Paget saw an Irish tooth, Sir, in a waste gap. 

Peel Sam asleep. 

Poor Dan is in a droop. 

Pot? No! I saw DNA and was I on top! 

Pull up if I pull up. 

Pull up, Eva! We're here! Wave!

Pull up! 

R

Rajah Plasma? Damn it, Sebastion, no! It's a best in Madam's alpha jar. 

Rats drown in WordStar. 

Rats live on no evil star. 

Red dude kill lion. No ill-liked udder. 

Red rum, sir, is murder. 

Redivider  Red, now I massage Karen. Slip elastic I tore but a short sliver of gum! Mug? For evil Stroh's... A tub erotic! It's ale, Pilsner, a keg!!! As Sam, I wonder... 

Redraw a warder. 

Regal lager. 

Remarkable was I, ere I saw Elba Kramer. 

Revenge Meg? Never! 

Rise to vote, sir. 

S

Salamander a ton now. Raw war won not, a Red Nam, alas. 

Satan, oscillate my metallic sonatas. 

Sell a rebus uber alles 

Semi limes 

Senile felines. 

Sex at noon taxes 

Sir, I'm Iris. 

Sit on a potato pan Otis! 

Slap a ham on Omaha, pals! 

Sleep not on peels. 

Sleep on no peels. 

Snub Sununu's buns

So regards Rat's Lib: regrets no more hero monster gerbil stars' drag Eros. 

So return in rut, Eros. 

Star comedy: Democrats! 

Step on no pets. 

Steven, I left an oily lion at feline vets. 

Steven, I left a lion in oil at feline vets. 

Stop spots. 

Stop, Syrian! I start at rats in airy spots. 

Stratagem off, O Yale dude; lay off Omega tarts. 

Straw? No, too stupid a fad; I put soot on warts. 

Stun nuts. 

Sums are not set as a test on Erasmus. 

Sup not on pus. 

Swen, on gnus, sung no news.

T

Taft: fat! 

T Eliot, top bard, notes putrid tang emanating; is sad. I'd assign it a name: gnat dirt upset on drab pot toilet. 

Ten animals I slam in a net. 

'Tenor Octopus Night' netted a cadet tenth ginsu pot, coronet. 

To Naval Pilot "saw Prattle: Fire ...er I felt tarp was" to lip, lava not 

Tons o' snot 

Too hot to hoot. 

To Peru, named llama mall 'De Manure Pot'. 

Top pot. 

Top spot. 

Top step's pup's pet spot. 

To Raisa, did Asia rot?

Trap all afoot; I too fall apart.

V

Vitaler Nebel mit Sinn ist im Leben relativ.

 

W

War sir is raw

Was it a can on a cat I saw? 

Was it a cat I saw? 

Was it a car or a cat I saw? 

Was it a rat I saw? 

Was it Eliot's toilet I saw? 

We few erase cares, Al; laser aces are we few. 

We few.  We repaid a no name Pacific ape man on a diaper, ew! 

Wendel's sled: new? 

Won. Snow on snow on snow on snow on snow on snow on snow... 

Won total, I am a pro. Bali radar I labor. Pa, mail a tot now!

Y

Y'not Ron, nor Tony! 

Y'not Tony! 

Yo, bad anaconda had no Canada boy. 

Yo, boy! Trap gnus, nude. 'Kangaroo Rag' naked unsung party, O boy! 

Z

Zeus: "Nile macaroni, Ma, is a nitrate-tart in Asia Minor, a camel in Suez."






Share

Envoyé par A.P., un vieil ami qui préfère sûrement garder l'anonymat. Mais où est le sitar ?

 

Sent yesterday by A.P., an ol'friend prefering to remain anonymous. Where is the sitar ?


mus_instr

Share

bernardsurrans2

A l'occasion de la nouvelle année 2012, Bernard Surrans, Maître du contrepet, a eu la gentillesse de me remettre ses nouvelles oeuvres. Un conseil ? Une bonne bouteille de vin est préférable au Paracétamol pour décoder. Bonnes permutations ! Il faut beaucoup de courage pour parvenir au but. La main au coeur, je n'ai pas pu ...

 

Sur Moutal ...

 

Moutal pose ses valoches sur la berge

Moutal revoit ses fascicules de test

Moutal dérouille les tapettes

Moutal déle sa corde

Moutal, un rôle plein de vécu

Moutal dîne avec le pépé

Moutal remplit son seau à la cuvette

Moutal connaît les partoches de Bali

Moutal a la nuance dans l'âme

Moutal est joyeux sous l'averse

Moutal nous quitte sans bafouiller

Moutal a les billets sous le coude

Moutal a la mine qui devient patraque

Moutal s'est fait braquer les courses

Moutal est tout chose quand il rie

Moutal entend les cultes

Moutal a mal mais il est valeureux

Moutal est absent dans l'annuaire

Moutal veut le bien des indous

Moutal boude le cythar

Jeanneau, ça vaut Teberge

Moutal guette ce sitar

Roter ça vous plait

Theberge, range moi ce sax !

Jeannine ne s'est pas fait tirer la peau

Vive la musique à trente

Moutal a reçu des roupies de Colette

Théberge palpe le mouton

Est-ce que Patrick sue ?

Il peut m'en coûter si je brûle Moutal


Moutal nous montre son sitar d'antan

Moutal se perd dans les dates de Shiva

Moutal se nourrit de blanc et de gouda

Moutal ne craint pas l'infante du Bouddah

Un élu, ce gourou?

Moutal connaît l'anesse du gourou

Moutal parle de maboule de sitar

 

Avec Moutal, le sitar a sa te

Tablas chiites

Moutal lèche les gamelle à Madras

Moutal adore les mines de Bhopal

Moutal connaît la foi de Bhopal

Moutal châtre les sikhs

Moutal trie les sikhs

Un ex-sikh

Le truc des sikhs

La troupe des sikhs

Les sikhs entrant

Les deux bottines des gourous

Moutal aurait aimé vivre sous le joug de Néron

Patrick tue, Patrick mue

Moutal se lève en chantant

Moutal définit mal la taille de ses cours

Moutal baille au cours

Il faut que Moutal se fasse l'élève

Moutal annule son jeu modal

Moutal ne veut pas qu'on lui mouille les cordes

Moutal ne veut pas qu'on lui touille les cordes

Moutal a les doigts usés jusqu'à la corne

Moutal s'accoude au manche du sitar

Moutal a perçu l'écoute d'impro

 

Moutal qui est tout sauf curé, emballe les élèves

Moutal s'accuse en enlant les élèves

Moutal réte ses gammes sur ce sitar

Quand Moutal voit une faute, il met le turban

Moutal, hésitait sur son sosie !

Moutal se sent désirer son sosie

Moutal est ému devant la note

Moutal, trop mature, se perd dans ces notes

Moutal a prévu quelques chaises dans le bahut

Moutal sort le banc de son Glen

Moutal a besoin de sono pour porter la musicienne

Moutal aime les sons qui coulent

Moutal a posé son annexe au bord de l'Indus

Moutal n'a jamais vu de vents sans Glen

Moutal se plaisait trop à Bombay

Sacrée vina; Moutal en joue en chaussettes

Moutal fait une impro après des types

il fait une impro au taf

Moutal pense que son Glen a le goût du chant

Moutal a chopé un cancre avec sa chopine

Moutal aime faire jailler son beau son

Il aime d'ailleurs les sons joyeux

Moutal ne surfe pas sur les sites de banlieue

Ni sur les sites de badeaux

Ni sur les sites de ballots

Moutal use de blog pour draguer

Moutal a montré une très belle crique sur son site

Moutal donne son cours à Fau

Moutal montre les dessous de son index

Moutal pose ses roupies sur les tablettes

il pose ses roupies embêté

Il done ses roupies à Annette

Il traite ses roupies

Moutal a donné un son à son ex

Moutal a traité son corps de vina

Moutal se sent noué avec son jeu

Il a le jeu sacré, au fond

Moutal s'est cru mort dans cette foule

Moutal dans son errement a fait un envoi de spams

Moutal a reçu un coup de batte dans le pif

Moutal doit savoir gérer le son

Moutal emeut avec son gros nez

Il a le nez avantageux

Moutal joue du blues entre 2 cailles

Moutal pourrait boire une pile de mousses

Il aime lapper la mousse

puis lécher la mousse

Après la mousse, Moutal ne refoule pas


 

Divers ...

 

Réservez les salles en annexe

Trop d'anis fait perdre la vue

La tulance du flatteur

Rougir en parlant de répéts

Ce piromane nous tétanise

Cette pipe sent l'anis

Le chanvre, ça cale

Tapisser avec son ex

Un âne sans radius

Je bois au sujet des vaccins

Pas de bornes à l'union

Gretchen rouspète les teutons

Le neveu de She(-)ller

La gêne de la verve

Une délation sans fard

Chaos de despote

Annuler un éditeur c'est bancal

Goûtons ce marbré

Un suspect plein de germes

les régisseurs bullent et s'encroûtent

L'insulte c'est bien mais il faut encaisser

Pêcher des roussettes

Surrans sait dénicher les corons

un clan, deux groupes

Ce v(-)in ne sent pas le cépage

Tu triches, espèce de cancre

Le braquage marrant

Le corbac et la mulotte

Sacrée cuite à la noce

Le jardinier pince ses carottes

Un frangin avachi

L'électricien branche ces deux lampions

Une brique, deux taloches

Le brut des bilans

Tu te recules ou je t'enlève

Cette vieille tante est pleine de fric

La bonté des hommes

Le marin pêche des roussettes

L'annexion prête pour les russes

Ces obsessions de la raie

L'art des Dieux, le jeûne des dieux

Ce pinard sent la soude


Musique ...

 

Le chor(-)iste est dans l'arène

La (-)mission du percu.

Met le vibra au fond

Les bois s'effrittent

La flûte de Jacques

Le chef a prêté sa b(-)aguette

le musicien trouve ce trait bien fou

La batterie, c'est une affaire de goût

Les ducs du trio

Le pourquoi du sextuor

Du sexe pour le quatuor

Un sextuor dépité

Les réactions du s(-)low

Bck composait toujours en hate

Caler dans les bande-sons

Verdi s'abandonne au Gange

Quel son de Diva !

Bernard se sert de son Max

La chanteuse montre son fa, quelle touche !

Le ténor montre son petit la, c'est ça l'os

Le ténor vend son si

le musicien adapte son chorus pendant les rafales

le son de son chorus résonne dans le nartheix

la musicienne montre son beau cor, quelle cuvée !

quel sera le son de son cor

le musicien perd la flûte

les pistons du trompettiste le déroute

le ré du ténor sent la pause

quelle valeur a le mi de chanteur

Le ténor fait chanter son do au pépées

le ténor est victime de vieux sol

Max fait suivre son devis à Lau(-)re

Le chef apprécie le chant des conteuses

Yann a pris la grosse biture à S(-)ens

Yann pinaille quelque pa(-)rt

Mettez les caisses au feu

Les régisseurs n'ont pas besoin de piqure pour s'en_aller

Alexandre : directeur en com.

BR a ché son Max

BR s'échine sur son Max

Que vaut ce Manet à l'argus

laisse les opus, Arnaud

DL sent l'écho dans les gongs

Ce chieur ne me botte pas

DL suit la mode de ces tams

 

Le 2 décembre 2011 ...

 

BR a remis son Max au sec

Lionel aime les fans de Yes

Quel drôle de diva : montrer ainsi ses ré

Yann assassine qui grimpe trop vite

Pierre apprécie le "vous" de son Guy

Pierre a fait vriller son Guy

Pierre constate que son Guy est avare

Pierre aimerait que son Guy s'éveille

Ce Guy est à la mode de Pierre

Pierre pense nécessaire de vider son Guy

Pierre se plonge dans la note de la comm.

La percu demande la batte au micro

Elle veut aussi un balai entre 2 belles mailloches

Le chef fait siffler les vents

 

mout_arroseurVous en voulez encore ?Alors foncez lire sa précédente contribution. Mais attention, il n'y a pas de caractères gras pour vous aider au décodage. Ça vous débande l'enthousiasme ? Ne vous laissez pas abattre ! Bientôt, vous en redemanderez !

Enfin, il y a une super vidéo de Joël Martin à visionner et écouter sans modération.

Année 2012, année du Contrepet ?


Share

joel_martinQue Laurent Bigot soit béni des Dieux ! Venu l'autre soir à la maison pour déguster un gratin Dauphinois - k'y avait Dieu dedans, je dis - il m'a repassé cette conférence de Joël Martin, un des grands maîtres du contrepet. Régalez vous ! Que du bonheur ! Contrairement à ce que certains croient parfois, en tirant une tronche de gâteau sec, le contrepet est une noble gymnastique de l'esprit dont toute vulgarité est absente. C'est un genre littéraire traditionnel qui remonte aux batisseurs de cathédrales et qui, à ma connaissance, ne s'est développé que dans la langue française. Le génie de la langue ! 

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Share

mout_macscreenfireSoirée de désespoir devant le disfonctionnement d'un écran de Mac, (si si, ça arrive!), dans les années 80.

 

Quand la réponse se fait attendre
Le désir monte  et me fait tendre
La toile ultime de mon désir
Dans un rictus, je veux mourir

Ah! que la nuit de mon écran
Comme un linceul en noir et blanc
Me semble morne au firmament
Y'a pas de gris, moi j'ai les glands

Y'aurait-il un remède
Que je le choisirais
Pour enlever ma peine
Des gris il me faudrait

Appelle moi, Ami
De mon supplice devient le frère
Compatissant devant le mal
Qui de mon coeur ronge l'essence
Un mot de toi peut me sauver
Fragile, ma vie
Telle est ma destinée.                           

Desperatus Frimus (Livre VI)

 

Sois sage oh mon écran
Et tiens-toi bien tranquille
Tu attendais les gris
Et seuls les noirs et blancs
Grouillant comme des monstres
Du fond de leurs pixels
Ricanent en se moquant

Il eut fallu des gris,
Il eut fallu des ombres
Pour que d'un coup soudain 
Ton paysage sombre
Ressuscité du puits
Te montre la charnière <
De toutes tes folles nuits

Alors, transfiguré 
Et traversant ton verre
J'aurais joui avec toi 
Dans tous les niveaux d'gris
En me riant du monde
Oubliant par là-même
Toute terreur féconde                                

Mautelaire Standmoutal (Le Blanc & le Noir)

 

Le grigri n'a pas marché
Je vais donc le retourner
Toujours le noir et le blanc
Me regardent en ricanant

J'avais cru tout prévoir
Et m'amuser ce soir 
Colorier des icones
Est une noble cause 
Ma soirée est ruinée 
Je vais me suicider

Moutalus frimus erectus

Share