Get Adobe Flash player

Login / Register

mout_ordi_anim_right_anim.gif

Search the site !

On line

We have 42 guests and no members online

Visitors


Today: 10
Yesterday: 28
This Week: 38
Last Week: 223
This Month: 353
Last Month: 952
Total: 247487

AcyMailing Module

captcha

Hamza Touré, Rémi Crambes, Ronan Courty

J'avais intitulé la vidéo "salauds de jeunes". Je ne le regrette pas. La seule chose qui puisse me déclencher l'ombre d'une gêne : c'est moi - dans toute ma splendeur, avec un bob sur le chef, descendant une mousse, la tête renversée en arrière. Ça fait mauvais genre. Mais bon, je ne suis pas bon chic bon genre. On ne se refait pas. En fait, je pourrais dire également que si je fais ça, c'est pour créer les conditions nécessaires à la détente afin que les artistes se lâchent, soient complètement relax. Ce n'est d'ailleurs pas complètement faux. Je crois mordicus à ce savant alliage entre travail et plaisir. Faire en sorte que travail soit plaisir et vice-versa. Si cela passe par une mousse ! qu'à cela ne tienne ! Pour moi, ces instants sur le plateau 3 sont totalement magiques et valent 1 000 concerts on l'on joue plus formellement - peut-être avec moins de pains - mais avec cette terrifiante "volonté de bien faire"  qui nous éloigne trop souvent de l'essence du plaisir. Sémantiquement, je ressens la volonté comme ennemi du lâcher prise (surtout quand on veut lâcher prise !) ... En d'autres termes, l'enfer est pavé de bonnes intentions ...

Bref, ils m'ébahissent, les gars. Après la mousse, je sors le Mac et leur demande de jouer un standard, Rémi Crambes est violoniste mais joue du piano comme un Dieu avec une imagination et un formidable sens esthétique. Ronan Courty déchire à la basse et Hamza Touré a un son terrible au ténor. C'est gravos, large et plein comme j'aime. Après avoir joué "In a sentimental mood", Ronan quitte la basse pour se mettre au piano et là encore, il déchire en jouant "What is this thing called love". De plus, que je te passe du violon au piano, de la basse au piano, ça m'éclate, me remplit d'admiration, me donne envie de faire un garde à vous. Respect. Béni soit moi qui suis entre si bonnes mains. Je dois vraiment être une tâche parce qu'avec tous les gurus que j'ai eu en ces jeunes, pendant tant d'années, je devrais être le meilleur musicien du monde. 

Enfin, quant au film réalisé avec l'iSight, pardon d'avoir fait une si mauvaise image mais je tenais le Mac dans les mains et me baladais de l'un à l'autre. Ces petits moments bénis des Dieux ne sont jamais programmés. Ils sont bonheur volé.

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Share